Publié le 27 Mars 2019

 

Le grand jour est arrivé !

Vous êtes 150 à participer à cette belle aventure (nous ne nous sommes pas comptées avec Corinne) avec nous. Par contre nombre d’entre vous ne sont pas inscrites à la newsletter de mon blog… hop hop hop il faut le faire !

Je vous présente les deux premiers blocs de cette belle aventure.

On démarre par du facile et je dirais même du rapide !!!

Disappearing Nine Patch

 

 

Antique Tile

 

 

A vos cutters, à vos tissus, prêts… coupez ! (bizarre, ça a un air de déjà entendu J J)

 

Je ne peux mettre les fiches format PDF des blocs ici car mon hébergeur demande un peu trop pour me donner l’autorisation. Je le regrette vivement, car j’ai mis tout mon cœur à la conception de ces fiches. Vous avez donc une succession d’images de chaque fiche. Dites-moi si vous aimez ou pas.

 

 

Avec Corinne nous nous sommes réparti les blocs à coudre et les fiches à écrire. Les formats PDF seront donc à retrouver sur son blog.

Parlant de cela, lisez bien la fiche à tête reposée jusqu’au bout, n’oubliez pas de pressez votre tissu (vous allez dompter les marges de couture ainsi) avec votre fer à repasser, les aiguilles sont aussi vos amies pour maintenir les morceaux ensembles et éviter qu’ils ne bougent. (ou les pinces !!)

Vous allez régulièrement voir une phrase revenir… « Vérifiez vos dimensions ». Ce n’est pas anodin ! Si la dimension n’est pas correcte tout votre patch au final va se retrouver de guingois... des décalages qui vont vous énerver etc. N’oubliez pas de changer votre pied presseur et de mettre celui en inch… et surtout une nouvelle aiguille !!!

 

Une fois cousu, repassé, vous devez publier vos blogs sur les réseaux sociaux avec le #rhapsodiequilt, j’avoue avoir une nette préférence pour Instagram, qui est plus facile (je trouve) d’accès, y compris pour des recherches par # (cela me permet de vous retrouver !!)

N’oubliez pas un dernier point : prenez du plaisir. Essayez d’harmoniser vos tissus, prenez votre temps aussi.

 

Laissez-moi votre commentaire ci-dessous, c’est un plaisir de les lire et d’avoir vos retours/avis, questions ou idées !

Un grand merci à nos sponsors sans qui rien ne serait pareil.

Cliquez sur leur logos, vous arriverez sur leur site.

 

https://ateliercocopatch.files.wordpress.com/2019/01/modernpatchwork-logo-1427283123.jpg?w=863https://ateliercocopatch.files.wordpress.com/2017/01/grand-logo-quiltmania-editions-e1484153509354.jpg?w=863

 

 

https://ateliercocopatch.files.wordpress.com/2017/12/rascol-logo.png?w=286&h=286 https://ateliercocopatch.files.wordpress.com/2017/12/rascol-logo.png?w=286&h=286https://ateliercocopatch.files.wordpress.com/2017/12/janomepassionnc3a9mentcouturelogo.png?w=863

 

 

https://ateliercocopatch.files.wordpress.com/2019/02/logobohin.jpeg?w=427&h=181

https://ateliercocopatch.files.wordpress.com/2019/02/tendance-ruban-1535462151.jpg?w=863

 

 

 

 

 

 

Je vous souhaite un beau démarrage de challenge et j’ai hâte de voir vos blocs !

Je vais aller coudre les deux miens !!!

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 21 Mars 2019

QAL 2019 #Rhapsodie: OLFA

 

Qui dit patchwork moderne dit, certes couleurs vives, imprimés actuels, mais aussi temps.. et parfois celui-ci dans notre vie moderne nous est précieux (compté, rare, à partager… vous pouvez coompléter avec vos propres mots.)

Bref.. le pâtchwork moderne est aussi synonyme de vitesse pour certains, et d’outils « facilitateurs ». Parmi ceux-ci… la règle de patch certes, mais aussi le cutter rotatif et la planche autocicatrisante qui va avec.

Vous voyez où je veux en venir ??

 

https://ateliercocopatch.files.wordpress.com/2019/02/olfa-logo.png?w=351&h=106 

 

Oui ! OLFA.

4 lettres en majuscules et une couleur reconnaissable partout.

Mais connaissez-vous l’entreprise OLFA et surtout, comment tout a démarré ?

C’était au Japon, il y a déjà quleques années, dans les années 50 pécisément. A Osaka.

Un jeune adolescent se voit alors offrir par un soldat américain une barre de chocolat, que celui-ci découpe facilement à la main devant le jeune homme…Qui se nomme Yoshio Okada.

Le père de Yoshio était imprimeur avant la guerre, et son fils suit la route toute tracée à la fin de celle-ci. Imprimeur signifie couper du papier à la main à cette époque, avec des lames de rasoirs carrés, qui s’usent vite. Yoshio cherche alors comment améliorer ses conditions de travail (modernité….) et se souvenant de la barre de chocolat coupée facilement , ainsi que des caractéristiques connues des morceaux de verres cassés, il invente le premier cutter à lame sécable en 1956 :

http://www.cutter-olfa.fr/contents/media/b_bdo-historique-olfa.png

Il souhaite vendre celui-ci avec son frère mais aucun investisseur ne veut l’aider. Il en fabrique alors seul aevc ses économies, 3000 en tout. Tous « différents » puisque fabriqués manuellement.

Il doit donc moderniser et séduire. Le plus important après la coupe est la tenue dans la main. Il essaie dans sa main des galets de rivière, pour avoir la meilleur ergonomie possible..

Ses recherches vont durer 10 ans.

 

La couleur jaune est choisie pour que l’outil se voie le mieux possible dans les boites à outils.

IL monte avec son frère la société « OKADA & Co », mais suite à des désaccords avec son frère et des investisseurs, il crée sa propre marque en 1969. Ol-ha. Qui signifie couper en japonais (non je n’ai pas fait japonais…). Le h ne se prononçant pas dans toutes les langues, il choisit de le transformer en F. Et cela devient OLFA. Regardez donc le logo : chaque lettre est écrite dans un morceau de cutter sécable !

En 1971 les cutters arrivent sur le marché international, et restent les leaders à l’heure actuelle dans cette branche de coupe. Ils sont copiés mais jamais égalés.

founder_en

En 1979, ce génial inventeur va plus loin. Et c’est là que pour nous patcheuses, cela devient encore plus intéressant.

 Il voit une émission à la télévision, une couturière coupe un morceau de tissu très fin avec une grosse paire de ciseaux. Si vous avez déjà essayé vous savez que le tissu bouge alors, glisse, et que la coupe devient beaucoup moins précise. Ce problème le marque et en quelques jours il invente le cutter rotatif !

 

olfa-orginal-rotary-cutter

Les couturières n’adhèrent pas de suite (en France…) mais les patchworkeuses oui (quoique depuis quelques temps les addicts couture commencent à le découvrir, il fait des merveilles aussi sur le jersey croyez-moi )

 

Les brevets déposés tombent ensuite dans le domaine public, ce qui permet à d’autres sociétés de copier ces objets avec les mêmes normes.

Après cette intense page culturelle, LA grande nouvelle (oui il faut le mériter !)

Olfa nous accompagne dans notre projet fou cette année avec de beaux cadeaux à la clef… cutter rotatifs et planches…

Vous allez être gâtées !!

 

Voilà pour la page OLFA. Vous pouvez compléter vos connaissances en cliquant ici : vous arriverez sur le blog OLFA dédié au patchwork. Bonne lecture !

https://olfa.com/craft/wp-content/uploads/2019/02/40thAnnivQuilt.jpg 

Les informations ont été prises sur le site de OLFA et aussi sur le blog quilteuseforever.

N’hésitez pas à aller lire chez Corinne la présentation d’autres sponsors.

Et rappel : vous avez jusque lundi prochain pour publier vos tissus, avis aux retardataires (j’en connais... je donne des noms ou pas … ?).

Vous êtes actuellement plus de 110 à avoir embarqué avec nous.

C’est extra !!

https://ateliercocopatch.files.wordpress.com/2019/02/qal-rhapsodie.jpeg?w=863

 

 

 

 

 

 

 

https://ateliercocopatch.files.wordpress.com/2019/01/modernpatchwork-logo-1427283123.jpg?w=863

 

https://ateliercocopatch.files.wordpress.com/2017/12/janomepassionnc3a9mentcouturelogo.png?w=863

https://ateliercocopatch.files.wordpress.com/2017/01/grand-logo-quiltmania-editions-e1484153509354.jpg?w=863

https://ateliercocopatch.files.wordpress.com/2017/12/rascol-logo.png?w=286&h=286

https://ateliercocopatch.files.wordpress.com/2019/02/logobohin.jpeg?w=427&h=181

 

https://ateliercocopatch.files.wordpress.com/2019/02/tendance-ruban-1535462151.jpg?w=863

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 7 Mars 2019

Le temps passe et la date de démarrage des choses sérieuses concernant le QAL se profile à grands pas.

 

Cette année nous avons décidé de vous présenter nos partenaires, un à un, alternativement sur mon blog ou celui de Corinne.

 

Aujourd’hui je vais vous parler de Bohin. Vous connaissez tous Bohin, si vous regardez dans vos trousses de coutures je suis sûre que vous possédez du matériel fabriqué par eux.

 

Alors quand on a préparé ce QAL, qu’on les a contacté et qu’ils ont répondu présents pour cette première j’ai été très heureuse.

Heureuse car cela permet de promouvoir un savoir-faire français.

Heureuse car le couple qui a repris l’entreprise en décembre 2017 est plein de dynamisme, qu’ils sont jeunes avec aussi une vraie vie de famille (pour le coup… heu… ça doit être difficile parfois J J !)

Heureuse de savoir que les 36 salariés de l’entreprise participent un peu à notre challenge…

 

 

Alors avec Audrey et Fabien Régnier, entre deux voyages aux US (rendez-vous internationaux de patchwork oblige) ou deux interviews, nous avons choisi ensembles des cadeaux étapes, qui reprennent le savoir-faire de leur marque.

J’ai personnellement une petite collection.. règle de patchwork, ciseaux, mètres, aiguilles de toute sortes, stylos spéciaux tissus en plusieurs couleurs, stylos colle etc..

 

 

Au fil des semaines du challenge vous retrouverez donc des aiguilles, des stylos effaçables, un stylo colle, des épingles, un bracelet pelote etc…

 

Dernier point…, Bohin a changé son logo, pour le passer en doré, couleur de l’authenticité, du savoir-faire, de l’élégance française.

 

 

 

 

Si vous voulez en savoir plus sur eux, la manufacture est ouverte, et un tout nouveau et tout beau site qui les présente aussi !

 

Bonne visite chez eux (pour info, la majorité des photos provient de leur site !), et n'oubliez pas de poster vos photos pour nous signaler votre inscription au challenge.

 

 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 3 Mars 2019

 

 

 

 

Qu'il est difficile de tout concilier, travail, famille et hobby ! Sans parler du blog laugh

 

En plus du patch je m’amuse beaucoup à coudre, essayer, tester…

Je n’ai malheureusement pas beaucoup de photos car les faire seule ce n’est pas facile, et quand les conditions s’y prêtent je n’ai pas forcément quelqu’un qui puisse les faire pour moi.

 

Mais depuis la naissance de mon troisième loulou, j’ai progressé : sacs, short, jupe, robes, tshirts, blouses, maillots de bains, culottes…je me constitue peu à peu une garde-robe, pas toujours bien pensée niveau coordonnés de couleurs  puisque je fonctionne au coup de cœur sur les patrons et les tissus… Mais ce n’est pas grave, je m’amuse et cela me délasse ! J' y reviendrai dans un prochain article si vous voulez !

 

Voici des photos montages  de cadeaux faits pour les maîtresses (certains datent...), pour ma maman, pour mon grand garçon, pour une nièce…

Place au défilé !

 

 

 

 

 

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Bon dimanche à tous et toutes

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 2 Mars 2019

 

Le nouveau Simply Modern est arrivé semaine dernière chez les abonnées (dont moi… auto cadeau de Noël J) et en kiosque.

 

 

Dedans de beaux reportages, et surtout, aussi… l’annonce de notre QAL !!!

 

 

Quiltmania est aussi notre sponsor pour le challenge Rhapsodie quilt, c’est un bonheur de l’avoir à nos côtés depuis le démarrage de cette aventure !

 

D’ailleurs, si vous n’avez pas encore ce magazine (avec de beaux modèles colorés comme j’aime et des supers reportages) vous pouvez tenter votre chance chez Corinne qui est ambassadrice cette année du magazine.

 

Bientôt nous allons aussi vous faire découvrir nos partenaires de challenge. Restez branchés.

 

Dernière info : j’ai (enfin…) créé un compte FB, je tâtonne à l’heure qu’il est, et je ne quitte pas IG loin de là !

 

Vous pouvez donc me retrouver un peu partout, mais j’essaie de limiter le temps passé dessus (chronophage je trouve) pour avoir aussi du temps à consacrer à la couture… et au patchwork bien sûr.

 

N’oubliez pas de vérifier votre abonnement au blog, vu les problèmes rencontrés ces derniers mois… et si vous souhaitez vous pouvez aussi m’envoyer un message pour que je vérifie si votre adresse mail est bien toujours enregistrée

 

Bon week-end créatif j’espère, heureux surtout !

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Viodely

Publié dans #Concours, #Généralités, #Patchwork, #QAL2019, #Rhapsodie

Repost0