Publié le 25 Février 2017

Retour en arrière encore un peu… Bientôt viendront des nouveautés, notamment avec le QAL (Quilt Along) #100jours100blocs.

 

 

Nous revenons de ma chère montagne, et j’en ai profité pour faire des photos d’un patchwork commencé il y a super longtemps, puis laissé en plan pendant 10 ans… alors qu’il était en cours de Quilting.

 

Ce patchwork est mon premier grand patchwork, tout a été fait à la main… 

 

Auparavant j’avais réalisé pour mes parents ce qui devait être des reposes têtes pour la salle à manger, et qui finalement se sont vu plutôt attribuer le rôle de « tableau » … (je dois retrouver des photos.. !)

Voici donc mon Patchwork nommé « A mon père… »

 

La raison du titre ? Elle est simple… j’ai flashé sur un modèle de Quilmania, en 2002. (oui pas d’erreur de frappe…) Puis acheté mes tissus dans la foulée l’été dans un magasin de patchwork d’Albertville (fermé depuis), je les voulais « festifs » avec une connotation un peu Noël (d’où les pointes de doré). J’ai commencé le traçage et découpage de chacun des morceaux.

 Le bloc se nomme « la roue du Charpentier »

J’ai assemblé rapidement (enfin autant que se peut !) mes blocs, et en mars 2003 j’ai mis en sandwich mon top (comprendre pour les non initiés que j’ai bâti mon dessus assemblé, avec un molleton et un dessous), je l’ai fait en montagne. Et mon Papa est venu je ne sais combien de fois me voir dans la chambre où je le faisais en me disant, plaisantant, "il est pour moi celui-là…" J’ai attaqué le matelassage.

Et puis Papa a eu son accident fatal. Ici, devant nos montagnes.

Et le patchwork a été impossible à terminer. Je ne pouvais le ressortir sans fondre en larmes, je l’ai donc rangé dans un coin… Regardé souvent...J’ai fait d’autres patchworks, des petits, des grands, des bidouilles, des cadeaux…

Ma vie a continué, j’ai eu 1, puis 2 et enfin j’ai attendu mon troisième enfant. Ma famille allait être au complet. Beaucoup de temps a passé, et je me suis dit que c’était le moment… 10 ans…

Il était tellement dommage que ce patch dorme ainsi.

Un gros coup de pied au derrière et je l’ai matelassé pendant  ma dernière grossesse, puis après encore (avec un gros ventre pas évident de mettre et tenir le cercle je vous assure J !) car je suis lente ahahah.

Une fois fini j’étais vraiment heureuse du résultat. Ma fille le trouvait super beau. Il a participé à une exposition dans l’Oise, et j’en ai été très fière (pensez donc !).

 

 

Et… avec la logique d’un enfant de 10 ans… Ma Louloute me dit :

  • Puisque c’était pour Papy Montagne, pourquoi tu le gardes ?
  • Heu… ben…
  • Moi je le donnerai à Mamie, c’est juste logique
  • Ah…
  • Ben oui, comme ça il sera là où il devait être.

Ni une ni deux, un carton, une étiquette et il est parti.

 

(merci mon grand fiston d'être toujours partant pour les photos !)

Il vit des jours heureux en montagne maintenant. Ma Maman a été très surprise et touchée (maman… je sais que tu lis cela… J). Elle s’en sert et il devient plus beau encore !

 

 

Il fallait que je vous raconte son histoire, car elle est importante pour moi.

 

 

J’ai profité de nos vacances au ski cette année pour le prendre en photo dans son cadre, c’est le meilleur endroit.

 

 

En prime un peu de neige et de soleil (je ne me lasse pas de ces paysages)

 

 

Et puis comme on en est au stade souvenirs, je vous mets une recette de Papa (il la faisait toujours pour le petit déjeuner du nouvel An, Papa ne cuisinait quasi pas, hormis sa salade de pomme de terre, des gaufres de temps en temps et ces petits pains).

 

 

Je lui ajoute des pépites de chocolat (dedans ou dessus) et je dore à l'oeuf ou au lait... !

 

 

Régalez-vous, faites vivre cette recette !

 

Passez une belle journée 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Viodely

Publié dans #Travaux d'aiguilles, #Patchwork, #Vacances

Repost 0